Prix Littéraire 2017

Le Prix LITTERAIRE des Grands Espaces Maurice Dousset est un prix de lecteurs. Le jury composé d’une dizaine de passionnés de lecture : une journaliste, une agricultrice, une médiathécaire, une enseignante, une élue locale, un agronome, un auteur, un sous-préfet aux champs, un directeur de musée, un élu local … a opéré cette année encore un premier choix l’amenant à retenir cinq ouvrages publiés dans l’année :

Sur les chemins noirs de Sylvain TESSON (Gallimard), Le Garçon de Marcus MALTE (Zulma), Dans les pas du fils de Renaud et Tom François (Kero), La danse des vivants d’Antoine Rault (Albin Michel), Romanesque de Tonino Benacquista (Gallimard).

C’est Marcus MALTE, déjà lauréat du Prix Fémina 2016, du Prix Soleil Noir 2010 mais aussi Grand prix des lectrices de Elle en 2008 ou encore Prix Mille Pages 2007, qui a été retenu. « Un livre époustouflant » a conclu l’une des jurées.

 

Marcus MALTE de son vrai nom Marc Martiniani, originaire de La Seyne sur Mer où il continue à vivre – « j’y suis né, j’y suis resté » – auteur de romans noirs, de livres d’enfant et de jeunesse, apprenti footballeur, pianiste de jazz, cinéphile au point d’en avoir fait longtemps son métier (projectionniste, responsable de salle de cinéma), lecteur boulimique, a cette fois abandonné le genre du polar.

  

Marcus MALTE livre avec Le Garçon un récit d’initiation, un roman d’apprentissage, une histoire acérée et critique de 30 ans d’histoire (la nôtre), un exercice de style libre et éblouissant. Avec Le Garçon, Marcus MALTE invente un héros muet « inclassable aventurier » qui affronte autant qu’il subit l’épreuve du monde.

 

Le prix sera remis en présence de l’auteur le dimanche 12 novembre à 15 h à Nogent-Le-Rotrou à La Baraque (square Louis Moulin, 2 rue Sainte Anne, près de la gare, derrière l’église Saint Hilaire).).

Au programme : 

15h00: mot d’accueil François HUWART

15h10:   – conversation avec l’homme de lettres, critique d’art, journaliste et enfant de Rémalard, Octave Mirbeau

               – extrait d’un « Journal d’une femme de chambre » de Luis Bunuel avec Jeanne Moreau

               – citations et aphorismes d’Octave Mirbeau, lecture, commentaires de Max Coiffait

15h45: impromptu musical de Mathieu Barbances et sa contrebasse

16h00: rencontres avec Marcus Malte, Prix des Grands Espaces Maurice Dousset 2017 : lectures du « Garçon »

16h20: prise de parole des partenaires : Crédit Mutuel, Conseil départemental, Conseil régional

16h25: éloge de Marcus Malte

16h30: discours de Marcus Malte, signatures et cocktail.

Présentation du prix littéraire des Grands Espaces – Maurice Dousset

L’association Maison de la Beauce, de 2002 à 2013, puis l’Association du Prix Littéraire des Grands Espaces – Maurice Dousset, depuis 2014, organisent le Prix Littéraire des Grands Espaces-Maurice Dousset dont le but est d’améliorer le regard que les hommes portent sur l’espace qu’ils traversent, les grands espaces à l’horizon ouvert en particulier et sur la plaine de Beauce notamment.

Les ouvrages qui concourent doivent être édités dans le courant de l’année civile précédant la remise du prix. Le lauréat reçoit la somme de 4.000 €.

Les lauréats furent successivement : Nicolas Vanier, ADG, Linda Gardelle, Bernard Ollivier, Hervé Jaouen, Christian Bouchardy, Eric-Emmanuel Schmitt, Franck Pavloff, Clara Arnaud, François Garde, Michel Gardère,  Bernadette Pécassou, Laurent Mauvignier, Patrick Tudoret et Marcus Malte.

En 2005, l’association a initié une cérémonie de remise du prix originale, concourant ainsi encore davantage à l’envie de valoriser et de célébrer la Beauce en rappelant que de grands auteurs y ont puisé leur inspiration.Le principe est d’aller « Sur les pas » d’un écrivain : Emile Zola à Romilly-sur-Aigre, Paul Vialar à Voves, Marcel Proust à Illiers-Combray, Ange Pitou à Moléans, Gaston Couté à Meung-sur-Loire, Philippe de Courcillon à Dangeau. Charles Péguy, Pierre-Jules Hetzel à Chartres, Châteaubriand au château de Montboissier…

Le Prix Littéraire des Grands Espaces – Maurice Dousset est une manifestation soutenue par le Crédit Mutuel du Centre, la Région Centre et du Conseil Départemental d’Eure-et-Loir.